Publications séminaires GAINS, ARGUMANS

15 mars 2016 : N’GOMA Thallian-Farrel, ATER à l’IUT du Mans )

a présenté :

"L’augmentation de capital en situation difficile : le cas des entreprises françaises cotées ?"

Abstract :

L’objet de la présente recherche vise à donner un éclairage théorique, méthodologique et pratique de l’augmentation de capital étudiée dans un contexte de crise.
En effet, le cadre conceptuel de cette recherche a porté sur la précision des termes tels que : augmentation de capital, difficulté financière, signaux annonciateurs de la situation difficile, notion d’entreprise en situation difficile et plus particulièrement sur l’indication des théories à savoir de signalisation et de la lecture optionnelle du bilan.
Il convient d’affirmer que ce cadre théorique a eu pour intérêt de « contextualiser » et de délimiter le sujet de recherche. Et pour affiner la délimitation du sujet, une étude exploratoire a été réalisée et elle a permis d’identifier les indicateurs de situation difficile et de tester la méthodologie d’étude d’événement sur un cas.
Enfin, pour valider cette recherche et pour permettre une généralisation des résultats, la méthodologie d’étude d’événement a été appliquée à un échantillon de 30 cas d’entreprises en situation difficile.
Le but de cette étude a été de mesurer la création ou la destruction de la valeur actionnariale observable lors du lancement de ce type d’opération qui permet de mesurer les réactions des actionnaires anciens.
Par ailleurs, pour mieux appréhender la perception des investisseurs sur ce type d’opération, la recherche s’est orientée vers les analyses de sens et textuelles lexicales.
Au final, le sujet étudié peut s’appréhender comme un financement de dernier recours pour les sociétés en situation difficile.

Retour page des séminaires

Haut de la page ↑